Louis Caprioli, l’un des auteurs du livre. D. R.

Par Mohsen Abdelmoumen

Trois mousquetaires des renseignement français, Clair, qui n’a de clair que le nom, Guérin et Caprioli, ont publié un livre intitulé La DST sur le front de la guerre contre le terrorisme. Quand les barbouzes français commencent à parler de la lutte antiterroriste, il faut s’accrocher ! Ce livre ne nous éclaire sur rien du tout, c’est juste un coup de pub pour redorer le blason des services français et tenter de mettre de la gloire là où il n’y en a jamais eu. Les thèses qui y sont développées sont toutes remises en cause par un de leurs chefs, Yves Bonnet, qui reconnaît, lui, l’efficacité des services de renseignement algériens et de l’armée algérienne dans la vraie lutte antiterroriste, à l’opposé des guignols français qui flirtent avec les barbus.

Parlons donc de votre lutte antiterroriste, Messieurs les barbouzes français. Quand mon pays l’Algérie luttait contre le terrorisme dans les années 1990, la France soutenait les égorgeurs du peuple algérien. D’ailleurs, c’est une tradition dans le pays des «droits de l’homme» et des «Lumières» de soutenir les terroristes de tout poil, on l’a vu notamment avec la Syrie et Al-Nosra qui y faisait «du bon boulot», dixit Monsieur sang contaminé Laurent Fabius. Rappelons qu’il y avait dès les années 1980 à Paris un bureau de recrutement pour envoyer des djihadistes se battre contre l’Union soviétique en Afghanistan. Ces bureaux de recrutement n’ont jamais cessé de fournir des mercenaires dans toutes les guerres impérialistes, la dernière en date étant l’Ukraine.

On a vu aussi le soutien indéfectible de la France aux islamistes en Libye. C’était chouette, n’est-ce pas, la dislocation de la Libye ? C’était une belle balade pour BHL, l’intellectuel Tefal, comme l’appelle Pierre Conesa. En détruisant la Libye, la France de Sarkozy a provoqué une véritable catastrophe sécuritaire dans la région. L’instrumentalisation des groupes terroristes au Sahel, notamment le Mujao, par les Français et leurs éternels vassaux du Makhzen, les esclaves marocains, a déstabilisé tout le Sahel. Aujourd’hui, l’Algérie est la garante de la stabilité dans cette zone. Sans elle, la région serait dévastée et les terroristes islamistes seraient déjà en Europe !

Continuons à analyser la «lutte» antiterroriste des services de renseignement français. Quel est le rôle exact de Pierre Le Doaré, alias le colonel Clément, chef d’antenne de la DGSE à Alger, dans le détournement de l’Airbus A 300 d’Air France assurant le vol Alger-Paris ? Ou dans l’assassinat des moines de Tibhirine avec la bisbrouille entre Juppé et Marchiani ? Qui a pondu ce bobard du «qui-tue-qui» cher à Jean-Baptiste Rivoire et à ses copains dont les calomnies ont coûté la vie au journaliste Didier Contant ? En outre, ces Messieurs les barbouzes pourraient-ils nous expliquer pourquoi ils ont soutenu le GIA, Dhina, Zaoui, etc. et manipulé le terrorisme en jouant avec le feu qui a fini par brûler la France ?

Quant aux «exploits» des services de renseignements français, on a surtout vu des manipulations et des mensonges de toutes sortes pendant que mon peuple se faisait égorger. Le peuple algérien, ses vaillants soldats, gendarmes, policiers, tous se battaient pied-à-pied contre l’hydre islamiste qu’ils ont terrassée. Pendant ce temps, la France hébergeait les terroristes du FIS. Nous n’oublions pas le rôle de François Mitterrand, le socialo revanchard, ex-pétainiste, le «résistant» de la dernière heure, dans la tragédie algérienne. Il voulait que l’Algérie soit démantelée.

Parlons-en de la lutte antiterroriste dont ces barbouzes se prétendent experts, puisque leur livre vante les mérites de la DST sur le front de la guerre contre le terrorisme. Quand donc ont-ils fait la guerre contre le terrorisme ? L’Algérie a demandé de nombreuses fois d’extrader des terroristes réfugiés en France bien avant les terroristes de Rachad et du MAK. En vain. Nous avons toujours essuyé un refus. Leur lutte contre le terrorisme consiste à accueillir le GIA, Rachad, et autres criminels sanguinaires, parce que les terroristes islamistes obéissent aux services secrets français qui, eux-mêmes, exécutent l’agenda de l’empire. Une nouvelle fois, que font tous les massacreurs de mon peuple en Occident ? Pourquoi, si ce n’est parce qu’ils sont leurs nervis et qu’ils sont chargés de mettre en œuvre leurs agendas visant à détruire les Etats-nations et leurs armées. Quant aux valets bousbiriens de la France, le Maroc n’était-il pas une base arrière du terrorisme ? Faut-il encore rappeler Abdelhak Layada planqué au Maroc ? Que faisaient les dirigeants du FIS au Maroc ?

Nous avons connu la décennie rouge et noire, ces années de sang et de deuil qui restent gravées dans notre chair. Ceux qui ont vécu cette tragédie sont marqués à jamais. Dans quelle lutte antiterroriste étiez-vous engagés à cette époque, Messieurs les «héros» ? Aucune. Et depuis ? Quand avez-vous lutté contre les terroristes ? Jamais ! J’ai questionné tout le monde, des agents de renseignement, des militaires, des experts, et même des lampadaires et des arbres. A la question «les services français ont-ils combattu le terrorisme ?» J’ai obtenu la même réponse : non. Au contraire, tout le monde m’a répondu que vous aviez toujours baigné dans le terrorisme jusqu’au cou. Vous avez toujours soutenu les terroristes islamistes, depuis les frères musulmans et leur mosquée à Munich, jusqu’à Daech et Al-Qaïda. Ce sont vos janissaires, votre armée de l’ombre. Vous avez besoin de cette armée pour accomplir vos basses œuvres, alors arrêtez votre cirque.

Avez-vous connu ce que mon peuple a vécu, ce contre quoi nos braves militaires, nos braves policiers, nos braves gendarmes ont combattu ? Non. Notre peuple s’est mobilisé dans son ensemble, les GLD, les gardes communaux, les moudjahidine, les groupes d’autodéfense, tout un peuple s’est soulevé contre une idéologie mortifère que vous avez encouragée, financée, et que vous avez créée ! Tout comme le wahabisme a été créé par vos amis britanniques. Qui a créé Al-Qaïda, si ce ne sont vos maîtres américains, comme l’a reconnu Hillary Clinton ? Daech, pareil. Et vous les Français, vous avez soutenu tous ces groupes terroristes en tant que toutous de l’OTAN, parce que les Américains sont vos maîtres, ainsi que les Israéliens. Que connaissez-vous de la douleur ressentie face au terrorisme ? Rien. Mon peuple en a souffert le premier. L’Algérie était votre laboratoire. Vous êtes même coupables du massacre de votre propre population, lorsque vos jouets barbus vous ont explosé en pleine figure. Et qu’avez-vous proposé pour déradicaliser les terroristes ? Le «bâton japonais» ou caresser des hamsters. Vous pensez apprivoiser des terroristes qui mettent des bombes dans les métros et se font exploser dans la foule avec ces idioties ? Foutaises !

Bien sûr, dans ce bouquin, pas un mot sur les coups tordus des services français allant du Rainbow-Warrior avec le frère de Ségolène Royal, ex-compagne de Flamby «l’alacrité», aux différents scandales tels que les fadettes, les frégates de Taïwan, les écoutes, etc. qu’on aurait du mal à compter tant ils sont nombreux. Ah ! Il est beau le renseignement français avec Bernard Bajolet mis en examen. C’est glorieux de voir poursuivi par la justice l’ex-chef de la DGSE et ancien mentor de François Hollande, quand celui-ci était en stage à l’ambassade de France en Algérie dans les années 1970.

L’Algérie n’a de leçon à recevoir de personne en matière de lutte antiterroriste ou en quelque matière que ce soit, encore moins de vous et d’une feuille de chou du Makhzen, puisque Jeune Afrique a relayé cette «œuvre majeure». Et nous vous résisterons, Messieurs les barbouzes, soyez-en sûrs, c’est un devoir envers nos martyrs que vous traitez de terroristes, notamment sur le plateau de TV5 Monde où une pseudo-journaliste, Clémentine Pawlotsky, vous interroge en parlant du «Front national de libération» pour le FLN qui, je le rappelle à cette cruche, signifie Front de libération nationale ! Vous êtes tellement obnubilés par l’arrivée de l’extrême-droite au pouvoir que vous voyez le Front national partout. Or, il n’est pas en Algérie, et s’il y a été un jour, à l’époque où vous et vos Le Pen, vos Massu et vos paras torturiez nos martyrs, nous vous en avons chassé à coups de pied dans les fesses ! Vous n’avez jamais digéré le fait que l’on vous ait éjectés d’Algérie, et c’est cela le sens de vos écrits et tout ce qui anime vos gesticulations sur les plateaux de télévision.

Vous pensiez sans doute que nous ne riposterions pas face à vos mensonges. Eh bien, vous vous êtes trompés. Nous remettons les pendules à l’heure pour honorer la mémoire des martyrs du devoir national, ces braves qui ont donné leur vie en combattant le terrorisme : nos vaillants soldats issus de notre glorieuse armée et nos services de renseignement qui vous hantent. Vous avez pourtant tout essayé pour briser l’armée, la colonne vertébrale de l’Etat algérien. Vous n’y arriverez jamais ! Il suffit de voir cette armée se produire dans les parades comme celle que nous venons d’admirer à l’académie militaire de Cherchell ce 1er juillet pour comprendre que rien ne peut venir à bout de notre ANP, digne héritière de notre glorieuse ALN. Et nous sommes fiers de rendre hommage à notre drapeau national pour lequel tant de martyrs sont tombés mais aussi d’honorer le drapeau palestinien pour lequel des dizaines de milliers de martyrs sont en train de tomber en ce moment par les armes que votre pays, la France, livre à l’entité sioniste criminelle d’Israël, cette autre émanation d’un fascisme déchaîné.

C’est grâce à vous si l’extrême-droite prend le pouvoir en France. Elle vous représente parce que dans la matrice des renseignements français figure le colonialisme. Vous êtes les enfants légitimes de l’OAS, Messieurs les barbouzes. Il n’y a rien de glorieux à être le serviteur d’un régime fasciste comme le vôtre. Et je vous interdis de traiter de terroristes nos martyrs de la Guerre de libération nationale, nos braves moudjahids de la Révolution algérienne que vous avez massacrés avec votre armée coloniale criminelle ! Comme vous avez encouragé à massacrer notre peuple avec une idéologie islamiste mortifère que vous avez soutenue et financée, et que vous persistez à soutenir encore aujourd’hui !

Tous les Algériens, l’armée dans son ensemble, les policiers, et le peuple vous maudissent pour vos actes criminels contre l’Algérie et vos complots ourdis dans les cercles occultes occidentaux et sionistes qui sentent le soufre. Nous ne l’oublierons jamais. Quant à votre livre, il dégouline du sang de mon peuple. Ce bouquin ne vaut pas un clou et devrait figurer dans toutes les latrines de France et de Navarre, au moins il y serait d’utilité publique. Et réfléchissez au retour de manivelle qui s’est mis en place : la France, ce pays construit sur le mensonge et le génocide algériens, va bientôt disparaître et il n’en restera que des cendres. Et pendant que vous gémissez sur votre sort, la grande Algérie fête ses 62 ans d’indépendance.

Mohsen Abdelmoumen

Source : auteur
https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/…

One thought on “Les barbouzes de la DST montent au front contre l’Algérie”

Laisser un commentaire