Par IRNA

Source : IRNA

Téhéran (IRNA)- La majorité des Palestiniens tombés en martyrs lors de l’agression sioniste sur la bande de Gaza ont été visés par des munitions américaines, a rapporté ABC News dimanche, citant d’anciens fonctionnaires du département d’État américain.

Selon ABC News, un groupe indépendant d’anciens fonctionnaires du département d’État américain et d’experts en droit international a déclaré que l’administration américaine avait évité d’aborder ses obligations légales dans un rapport sur la sécurité nationale concernant les armes envoyées à Israël.

Les fonctionnaires ont souligné que l’administration Biden doit accepter le fait que l’aide militaire mortelle qu’elle fournit à Israël à Gaza et au-delà n’est pas une question politique, mais un défi juridique.

Ces fonctionnaires, qui n’ont pas été nommés par la chaîne américaine, ont également déclaré que le rapport de sécurité nationale publié par la Maison Blanche sur les armes suspendues à Israël est au mieux incomplet, au pire intentionnellement trompeur, qu’il viole les lois humanitaires internationales et qu’il peut être considéré comme un crime de guerre.

Le groupe a souligné que l’administration du président américain Joe Biden, en soumettant ce rapport, a montré que bien qu’elle ait fait face à la vérité, elle l’a cachée à nouveau.

Dans un rapport critiquant l’administration Biden, il a été confirmé que « l’agression israélienne » à Gaza a entraîné la mort de plus de 34 000 personnes, dont 14 000 enfants, la plupart tués par des munitions américaines.

Source : IRNA
https://fr.irna.ir/news/…

Laisser un commentaire