Par le CPI

Gaza – CPI

Le porte-parole du Bureau gouvernemental des médias, Salama Maarouf, a assuré que l’occupant israélien cherche à faire de Gaza une zone sinistrée et invivable.

Maarouf a déclaré que les vidéos et les images qui ont pu sortir du camp de Jabalya et de Beit Lahya après le retrait des forces d’occupation dévoilent les abominables crimes perpétrés et l’ampleur du ravage et de la destruction qui ont touché les maisons et les services publics. Ces images dévoilent l’aspect fasciste et terroriste de l’occupant israélien et le privent de toute valeur humaine et morale.

Le responsable palestinien a ajouté que l’armée d’occupation a suivi, au cours des vingt dernières jours, la politique de la terre brulée en détruisant tous les bâtiments et l’infrastructure et en tuant et blessant des centaines de citoyens tout en poussant environ 2000 autres à se déplacer… les images de la ville sinistrée font appel à un tremblement de terre dévastateur.

Les équipes de la Protection civile ont déterré des dizaines de cadavres alors que des dizaines de citoyens sont encore perdus ou sous les décombres des maisons et des bâtiments bombardés, y compris des dispensaires et des écoles de l‘UNRWA.

L’armée d’occupation, ajoute Maarouf, a ravagé les marchés et les boutiques et même les cimetières profanant les tombeaux des morts en les rasant avec les bulldozers. Le pire est que la population qui a survécu à ce sinistre doit affronter la famine, la pénurie d’eau et les infections et les maladies qui font ravage.

Maarouf a condamné le silence international injustifié et cette impuissance à mettre fin au génocide diffusé en direct. Il a attribué la responsabilité de ces crimes à l’occupant israélien et à ceux qui le soutiennent avec à leur tête les Etats Unis, l’Allemagne et la Grande Bretagne.

Maarouf a appelé à mettre en exécution les décisions de la Cour pénale internationale et à trainer devant la justice les dirigeants de l’entité sioniste pour qu’ils rendent des comptes.

Source : CPI
https://french.palinfo.com/…

Laisser un commentaire