Feiza Ben Mohamed

La procédure fait suite à une plainte déposée par l’OJE (Organisation Juive Européenne) en raison du repartage d’un post sur le réseau social X.

Provence-Alpes-Cote d Azur

AA / Nice / Feïza Ben Mohamed

Le politologue François Burgat a été placé en garde à vue ce mardi matin au commissariat d’Aix-en-Provence, a appris Anadolu auprès de son avocat Maître Rafik Chekkat.

La procédure judiciaire qui vise le spécialiste du monde arabe et de l’islamophobie, fait suite à une plainte déposée par l’OJE (Organisation Juive Européenne) après le repartage d’une publication sur le réseau social X en date du 2 janvier 2024.

Convoqué à 9 heures (heure de Paris) pour être entendu, François Burgat a donc finalement été placé sous le régime de la garde à vue.

Selon les informations d’Anadolu, l’audition qui se poursuit depuis plusieurs heures se passe relativement bien et l’islamologue se montre coopératif, ramenant les officiers de police judiciaire à son statut d’universitaire.

« Il répond de manière honnête et renvoie à son statut de chercheur et aux livres qu’il a écrits. Il a aussi rappelé qu’il a été auditionné à l’Assemblée nationale, au Sénat, à la Cour d’assises anti-terroriste, etc. On lui a aussi posé des questions sur le conflit et il a eu l’occasion de s’exprimer », détaille son avocat auprès d’Anadolu.

Pour rappel, plusieurs personnalités ont été inquiétées par la justice pour avoir partagé des publications en lien avec la guerre à Gaza, dont l’ancienne championne de basket Emilie Gomis, convoquée début février pour des faits « d’apologie du terrorisme » pour avoir diffusé une image dénonçant la colonisation de la Palestine par Israël.

« On est pris dans une machine à broyer. Il faut être prêt en subir les conséquences » avait-elle commenté auprès d’Anadolu à la sortie de son audition.

Source : Anadolu
https://www.aa.com.tr/fr/…

Laisser un commentaire