© AP Photo / Alexander Zemlianichenko

Par Sputnik

Source : Sputnik

La veille, des informations étaient parues dans les médias selon lesquelles l’armée française était déjà en Ukraine, engagée dans l’entretien et le soutien du matériel militaire et dans la formation des soldats ukrainiens.

« Le fait est que les instructeurs impliqués dans la formation des militaires du régime ukrainien ne bénéficient d’aucune immunité [contre les attaques contre eux], qu’ils soient français ou non », a déclaré ce 4 juin le représentant du Kremlin lors d’un point de presse.

Quelques jours plus tôt, le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, Alexandre Syrsky, avait annoncé avoir signé les documents pour l’arrivée légale de spécialistes français dans les unités ukrainiennes.

Autres déclarations clés de Dmitri Peskov:

▪️ Si l’ancien officier du renseignement américain Ritter n’a aucune restriction pour voyager à l’étranger, alors l’interruption de son voyage au SPIEF est la manifestation d’une campagne enragée contre les liens entre les États-Unis et la Russie.

▪️ Les accusations de Microsoft contre la Russie concernant la diffusion de fausses informations sur les Jeux olympiques de Paris ne sont que des calomnies généralisées.

▪️ La Russie salut l’intérêt de la Turquie pour les BRICS, ce sujet sera discuté lors du sommet du groupe. Plus tôt, le South China Morning Post a cité le chef de la diplomatie turque, selon lequel Ankara voudrait devenir membre des BRICS.

Source : Sputnik
https://fr.sputniknews.africa/…

Laisser un commentaire